Avertir le modérateur

22/04/2008

Le dilemme français

Comment va la jouer la France cette semaine en Chine, après la montée des tensions des deux dernières semaines et alors que le Conseil de Paris a fait hier le Dalaï Lama et Hu Jia citoyens d’honneur ?

Ce mardi matin, il n’y a pas encore de réactions dans les médias chinois sur la décision parisienne qui risque pourtant d’attiser les choses : la décision est tombée dans la nuit ici, et les médias attendent peut être la ligne du ministère des Affaires étrangères qui sera délivrée lors de la conférence de presse bi-hebdomadaire ce mardi après-midi.

En attendant, Nicolas Sarkozy a chargé trois envoyés de messages spéciaux pour les hautes autorités de l’Etat chinois… va-t-il se coucher, avec des pressions des milieux économiques pressés de remettre les relations franco-chinoises sur les rails, ou au contraire, mettre en œuvre une politique de petits pas : s’indigner des bousculades lors du passage de la flamme à Paris mais tout en tenant à l’ouverture du dialogue avec le Dalaï Lama ?

Hier, Christian Poncelet a commencé la semaine diplomatique avec une large courbette… la première mission de charme du président du Sénat auprès de l’athlète Jin Jing a d’ailleurs été appréciée ce mardi matin par les quotidiens chinois, jusqu’ici très critiques, qui y voient la possibilité d’un réchauffement des relations entre la Chine et la France – ils ne s’étendent pas sur l’invitation personnelle du président de la république, mais l’évènement est assez d’importance pour la Chine pour que les médias d’état en fassent souvent leur Une. Mais ça n’a pas non plus empêché quelques nouvelles manifestations anti-Carrefour d’éclater hier en province.

Pour sauver les relations franco-chinoises, Paris serait-il alors prêt cette semaine à aller plus loin ? D’un côté certaines voix à l’Elysée affirment  que le dialogue avec le Dalaï Lama restera une condition sine qua non à la venue de Nicolas Sarkozy aux Jeux.

Pourtant en même temps, d’autres voix, comme celle de l’Ambassadeur de France à Pékin, comme le soulignait Luojie dans un commentaire précédent, garantissent à la Chine "aucune pression avant les Jeux"… et ce serait aussi la position du conseiller diplomatique Jean-David Levitte, attendu ici vendredi. Donc il y a fort à parier que la position officielle française se dessinera dans ce sens. Sauf si le président français se sent coincé par l’opinion publique… et que la Chine deviendrait presqu’une question intérieure !

Pourquoi la France se retrouve-t-elle dans ce dilemme ? Certes le passage de la flamme a cristallisé les choses, mais si on regarde l’Allemagne par exemple, sa position est plus claire et pourtant peu critiquée. Comme le soulignait hier dans l’International Herald Tribune, Angela Merkel a choisi de séparer business et politique : elle a évoqué bien en amont le dossier des droits de l’homme, a reçu le Dalai Lama il y a six mois, n’a pas pris part au relais de la flamme et a déjà dit qu’elle ne viendrait pas aux Jeux Olympiques… Le tout alors que l’Allemagne fait trois fois plus de commerce avec la Chine que la France. Et son ministre des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a fait de même pour éviter de se faire coincer par l’opinion publique allemande. « Pour dévier les critiques l’accusant de pousser les intérêts commerciaux plutôt que de défendre les droits de l’homme, il met en avant le programme de coopération éducatif, par lequel de jeunes Chinois viennent étudier le droit en Allemagne », note la journaliste.

Ce qui est certain en tous cas pour jeudi, c’est que ce soit Jean-Pierre Raffarin ou Christian Poncelet, ils vont devoir avant tout décrédibiliser les nouveaux « citoyens d’honneurs » du Conseil de Paris, face au président et au premier ministre chinois, avant de pouvoir faire entendre tout autre chose.

Commentaires

Oui, justement, la question est posée !
Pourquoi la France est elle devenue un bouc émissaire pour la Chine ? Notre pays est tout petit, est loin de faire les meilleures marchés avec elle et somme toute l'offense n'a pas été plus grande que dans les autres pays qui ont marqué leur réprobation ? Alors ?

Écrit par : Didier Seguin | 22/04/2008

Bonjour Didier,

apparemment, plusieurs raisons. L'une évidente, ce qui s'est passé à Paris. Et finalement, personnellement, je trouve que ce n'est pas tant les manifestations en elles-même que les répercussions dans les médias français qui ont agacé ici les commentateurs chinois, ou les jeunes nationalistes.
Car les protestations anti-françaises n'ont pas eu lieu immédiatement, mais trois ou quatre jours. La Une de Libé (La claque!) ou des articles du Figaro sont critiqués inlassablement à longueur d'articles ici.

Mais il y a autre chose, qui relève d'une analyse plus intuitive. Car vous avez raison: il y a des pays plus gros qui pourraient être la cible des Chinois. Ils ne portent pas non plus les Américains dans leurs coeurs à cause de l'épisode CNN (voir post précédent), mais il n'ont pas appelé à un boycott des produits américains pour autant.
Déjà, Carrefour est partout. La chaîne d'hypers est même devant Wall Mart en Chine, ce qui en fait de facto un symbole national. Et puis souvent, les Chinois qui gardent un peu les pieds sur terre expliquent que les Français et les Chinois sont deux peuples qui s'apprécient tellement d'habitude, que c'est pour cela que c'est monté si vite et si haut. Que finalement, tout ça était très émotif.

Écrit par : caroline dijkhuis | 22/04/2008

Ils ont osés nommés citoyens d'honneurs des fanatiques religieux ,luttant pour la creation d'une region religieuse en chine,resonsables de massacres au Tibet.Si ils sont partisants de l'intrusion des croyances magiques dans le domaine politique,ils devraient demander l'enterrement au pantheon de madame Soleil au moins le ridicule resterait Franco-français.J'ai honte de ce pays qui devient fou et de son elite qui est la plus minable depuis depuis des siecles.

Écrit par : Henri Alesan | 22/04/2008

Je ne m'inquiète aucunement quelque soit les décisions qui seront prises par le gouvernement Français ou Chinois! Ceux qui on peur de représailles économique ne le devrait pas, le marché ne suis que très peu l'idéologie pro-communiste de la Chine ou encore les positions politique comme le montre la croissance exponentiel de ce pays. Dans très peu de temps la Chine devra faire face à des problèmes interne, car le faussé se creuse entre les ouvriers et l'élite chinoise. Ainsi, quand les ouvriers mourront de fin et sous le poids de conditions de travail déplorable, soit elle se révoltera et le gouvernement chinois devra écraser cette rébellion par les armes comme il le fait toujours, soit il y aura une révolution politique. Je ne me fais donc aucun soucis pour le France mais plutôt pour les chinois manipulé par leur gouvernement.

Écrit par : Jhin | 22/04/2008

Jhin > c est vrai que le fossé qu il y aura sera de plus en plus grand,mais cela personne y pourra changer grand chose,pensez vous que l on puisse mettre en place ,le RMI,les Soins SOciaux, ?en CHINE ??? imaginez le nombre de gens qui en auront droit? + 1 Millard de personne! et l argent viendrait d ou? car les riche de tres grod riche il n y a pas si tant que sa en CHine malgré ce que l on montre la richesse des chinois qui ne representerai que 0.0001% de la population, la nouvelle classe moyenne augmenter,grace a la nouvelle jeunesse qui grace aux etudes obtienne des postes,savent mieux gerer leur economie ou leur depense,aussi grace a l a lois de lenfant unique,les famille perdent moins d argent vu qu un enfant que cela soit partotu dans le monde coute chère,enfin mon opinion est balancé,j ai la chance d etre né en France dont mes 2 grand père fut les pionniers chinois en France,dans les années 20, alors que le gros boom de l immigration chinoise en france fut a partir des années après 1980.
pour ce qui est de la nomination en citoyen d honneur..la le maire de Paris fait une très grosse bourde, car sarkozy a compris le pourquoi de la colère des chinois en chine, a cause surtout de la bousculade de Jing Jin l escrimeuse handicapé,les images fut très choc aux yeux des chinois surtout si vous regardez la video on sens la peur qu avait la sportive!

de plus les media francais et occidentaux ont montré ce qu il voulait montrer, de la désinformation d ou la manifestion samedi dernier des chinois a paris(dont je nai pas participé) et en lisant sur la toile du netje vois beaucoup de moquerie a l egars des chinois lors de la manifestation soit ils ne savaient pas ecrire correctement le francais,soient parlant mal le francais..on pourraient dire pareil a tous les etudiants francais étudiant une langue étrangère dans le pays d accueil,d ailleurs cela est vrai que aucun Chinois de Souche Française n a pu etre interviewé, le conflit est devenue un enjeu économique,la France a besoin de la Chine autant qu elle a besoin de la France, bref, citoyen d honneur au Daili Lama et au Chinois emprisonné vont faire très gros buit bientot, et je n ose pas imaginer les conséquence qu il va y avoir bientot, tout sa merci a Delanoé qui va devoir prendre toute les responsabilité de ses actes! bonne chance!

Écrit par : Chinese_Boyboy | 22/04/2008

Pour info, tous les etudiants chinois expatries sont obligatoirement des gens a la solde du pouvoir Chinois en place et sans aucun doute la progeniture de Chinois influents, de militaires et autres corrompus. Bien entendus ils sont tous d'origine paysanne, ayant re-eduques (ou supprimes) les intellectuels, et sont les premiers a exploiter les paysans de leur pays, sans aucun scrupules au autre forme d'humanisme. D'ou l'interet de cultiver le nationalisme qui n'est en fait qu'une sauvegarde de leur pouvoir.

On appelle ca les jeunesse communistes, moi,j'appelerai plutot ca les jeunesse imperialistes.

Juste une question, pourquoi toute les encyclopedies en ligne ne sont elles pas disponibles depuis la Chine (ex: Wikiedia etc...)?

Écrit par : jules France | 22/04/2008

Les français ont toujours du soucie pour les chinois : pauvres chinois manipulé par le gouvernement... Je voulais vous dire que ce n'est pas la réalité. La manisfestation a Paris qui avait lieu le 19 Avril étaient organisée par les étudiants chinois de france initialement. Nous ne sommes pas manipulés par le gouvernement, non plus par une autre entité. Les chinois aiment leurs pays, c'est naturel, c'est parfaitement justifié, et ce sentiment raciné dans le coeur de chaque chinois vient de notre culture de 5000 ans. Du coup, quand vous souhaitez venir en "aide" a quelqu'un, s'il vous plait, demandez-vous d'abord si il en veux ou pas. Si vous le faite pour votre amour propre, cela signifie que vous êtes individualiste et égoïste. Je vous propose deja le site http://www.chine-nouvelle.com/ et par la, vous pouvez découvrir ce qu'est 'la chine' et ce que sont 'les chinois'...
Je vous conseil également d'aller, un jour, voyager en Chine vous risqué d'être surpris...

Écrit par : HAO | 23/04/2008

Jhin, Chinese_boyboy,
je pense que Chinese boyboy a raison: les actes de Delanoë pourraient être lourds de conséquences, et attiser des sentiments anti-français qui n'étaient que marginaux, voire très très marginaux à l'échelle de la Chine, jusqu'ici - et ce contrairement à ce que rapportent certains de mes collègues. Mais à force de monter tout cela en mayonnaise, il se peut que le mouvement s'accentue. Bien sûr Jhin, la situation intérieure est bien plus grave que les relations diplomatiques franco-chinoises. Mais ce qui se passe cette semaine est très important pour recadrer les forces entre nos deux pays.

@Jules: c'est excessif de désigner tous ces étudiants comme proches du pouvoir, de nombreux partent dans le cadre d'échanges franco-chinois et reçoivent des bourses. Même s'il est vrai, notamment au début de l'ouverture, que ces étudiants avaient souvent des "guanxi", des relations.
Certains mouvements et manifestations à l'étranger sont effectivement pilotées en sous-marins par les consulats locaux... mais acceptons que d'autres non, comme l'explique Hao.

@Hao: "Huanyin ni!", bienvenue sur ce blog, c'est gentil de faire de la pub pour Chine Nouvelle, je ne me prive pas non plus de le faire... surtout lorsqu'il s'agit de montrer cette fois le côté "biaisé" de l'agence officielle de Chine... qui accuse à longueur de temps les médias occidentaux "d'être biaisés". Hao, j'imagine que les nouvelles de Chine vous manquent, et que Chine Nouvelle est très pratique... Mais faut-il vous rappeler que les internautes ici ont de plus en plus de mal à prendre toutes leurs informations pour argent comptant?

@Henri: votre commentaire est insultant. Mme Soleil est loin d'avoir reçu le prix Nobel de la Paix si je ne me trompe.

Écrit par : Caroline Dijkhuis | 24/04/2008

La Chine est de toutes façons pour un bon moment sous les projecteurs, ils ne pourront tout cacher indéfiniment. Les exécutions, enfermements arbitraires, disparitions, archives des manifs étudiantes d'il y a bientôt 20 ans etc...
Bons jeux...

Écrit par : Fran | 01/05/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu