Avertir le modérateur

24/06/2008

Yao Ming, le géant chinois

Commencer cette galerie de sportifs chinois avec Yao Ming, ça fait tout son sens : c’est l’athlète chinois qui s’est le mieux exporté pour l’instant, le seul vraiment connu. Et pour cause : si vous regardez les matchs de la NBA, vous ne pouvez pas les louper, lui et ses deux mètres 26. La légende dit que pour nourrir le petit Yao en pleine croissance en temps de rationnements à Shanghai, sa mère attendait tous les soirs aux portes de son marché pour récupérer les invendus. Il est maintenant le « Chinois le plus célèbre » selon le classement de Forbes, pour les cinq dernières années consécutives. L’un des plus riches aussi. Et celui entouré du plus grand secret à en croire la biographie de Brook Larmer… un secret « censuré » en Chine.

1203474993.jpg

 

Après Mao, c’est le visage le plus connu en Chine. Yao Ming, joueur de basket de 27 ans, premier Chinois à avoir intégré la NBA en 2002, s’affiche sur tous les murs, panneaux publicitaires, ou moindre packaging. Comme ci-dessus, sur une façade entière de grand masasin à Shanghai. « C’est parce que c’est une vedette aux Etats-Unis que les Chinois en sont fiers », m'a expliqué Yang Yi, un des ses amis proches. Car si le pivot des Houston Rockets est l’un des meilleurs joueurs du championnat professionnel américain (moyenne de 22 points et de 10,8 rebonds par match cette saison), il n’a pas pour autant permis à l’équipe nationale à ramener de médaille, ni à Sydney, ni à Athènes, les deux années où il a participé aux JO. Mais la Chine a atteint les quarts de finale en 2004, une prouesse. « Il pense qu’une médaille à Pékin c’est irréaliste, m'a confié Yang Yi. Son but est d’améliorer les performances de l’équipe, mais il sait que le basket en Chine n’est pas assez professionnel. »

L’annonce de sa fracture de fatigue au pied, qui a mis en danger sa participation aux Jeux, a tenu le pays en haleine en mars. Finalement, le géant de 2,26 m devrait être sur le terrain cet été. C’est « son rêve », assure-t-il. Pourtant, le Shanghaien ne cache pas que le poids des espoirs de ses compatriotes lui pèse. On le sent aussi soulagé d’avoir fuit le système sportif public – même s’il a dû s’engager à revenir jouer en équipe nationale pour partir.

D’autant plus que sa biographie Opération Yao Ming, publiée en 2005 par Brook Larmer, laissait entendre que ses parents, anciens professionnels de basket de 2,08 m et 1,88 m, avaient été poussés à se marier par les autorités sportives de Shanghai pour « concevoir un géant ». En tous cas, ils ont réussi: le bébé dépasse d'une tête ses coéquipiers des Houston Rockets sur le banc !

959889373.jpg

 

Quant à sa vie privée, elle est scrutée comme celle d’une superstar : son mariage l’été dernier avec l’ancienne joueuse de l’équipe féminine de basket Ye Li a été un évènement national ; mais lorsqu’il a fait un don de 48 000 euros aux victimes du séisme du Sichuan, alors qu’il a amassé 21 millions d’euros l’an dernier, il a été épinglé pour « pingrerie » à travers tout le pays.

Caroline Dijkhuis 

Crédits:

photo 1: Peiyi / CC / flickr

photo 2: Lori Greig/ CC / flickr

 

Commentaires

j'aime ces sportifs noir! ils sont si sexy, si zazou, si cool! excuse-moi pour cette impertinence, mias je suis toujours sincère comme ca!

Écrit par : Ryan - Classified Ads | 12/12/2008

et moi au contraire, Yao Ming est mon sportif prefere! j'ai jamais aime regarder le basketball avant, mais quand j'ai vu ce geant qui est vraiment geniale et pro j'ai compris que j'adore ce genre de sport.
Car il est super! Il est superstar!

Écrit par : Mason - Game Download | 28/12/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu