Avertir le modérateur

28/07/2008

Wang Hao, ou l’auto flagellation à la table

 

1521508325.jpg


« Je suis le seul joueur chinois en activité à avoir perdu lors d’une finale aux JO ». Wang Hao, champion mondial de tennis de table, a l’air d’être également le champion de l’auto flagellation. En tous cas, il avoue qu’il lui a fallu surmonter son échec d’Athènes, malgré son statut de leader, pour pouvoir se préparer sereinement à Pékin.

Flash back. Eté 2004, les deux pongistes chinois expérimentés Wang Liqin et Ma Lin sont sortis de la compétition des simples messieurs. Reste Wang Hao, 20 ans, un « remplaçant » de l’équipe chinoise. Mais malgré tout, on attend de lui qu’il batte le Sud-Coréen Ryu Seung-min : il l’avait déjà battu sept fois, à chacune de leurs rencontres. Et puis les Chinois sont les champions incontestés du ping-pong après tout. Mais voilà, Ryu le bat à Athènes et décroche l’or. Surprise générale. Et plus grande perte de face jamais imaginée pour la Chine.

 Finale de tennis de table à Athènes, face à face Wang /Ryu

La légende dit que Wang Hao n’a pas supporté la pression, et a appelé six fois sa mère… incapable de parler, il n’aurait fait que pleurer ! « Trop immature », le mot est lâché. Les médias chinois l’accusent d’être psychologiquement trop faible.
Sans compter que l’hiver précédent, sa liaison avec la joueuse Fan Ying avait été révélée ; leurs coaches avaient trouvé que leur relation empêchait le bon déroulement des entraînements, et la jeune femme avait même été virée de l’équipe nationale pour respecter la règle qui interdit toute relation entre pongistes chinois.

Après Athènes, Wang Hao a repris les choses en main. Il a mis un terme à sa relation avec Fan Ying –qui a été réintégrée du coup, et se concentre sur Pékin. Il compte bien concrétiser l’or, devant son public, chez lui. Il a battu Ryu aux Jeux asiatiques de Doha en 2006 et aux championnats du monde de 2007, à chaque fois en finale ; le jeune homme de 24 ans Il ne veut plus accorder autant d’importance à l’épisode sud-coréen et il le fait savoir : « honnêtement, ça ne rime à rien de faire la liste de mes principaux rivaux, car je pense que mon plus grand obstacle aux JO, ce sera moi-même. » Avant d’ajouter : « J’aimerais vraiment qu’on se rappelle de moi en mieux après les JO de Pékin. »

Caroline Dijkhuis 

 Aux Jeux de Doha

 

Commentaires

Ah non non non, Wang Hao a battu Ryu en DEMI-finale des Jeux asiatiques à Doha en 2006 et aussi dans la finale par équipe. Et aux championnats du monde en 2007, Wang et Ryu sont tous deux médaillés de bronze sans s'être affrontés (ayant perdu tous 2 en 1/2 finale). Attention aux infos que vous donnez.

Écrit par : Leung | 29/07/2008

Correction par rapport à l'article. Wang Hao a battu Ryu en finale de la Coupe du Monde 2007 (et non Championnats du Monde). Et la vidéo montre la finale de de Coupe du Monde entre les deux joueurs.

Écrit par : Leung | 29/07/2008

Son expérience est bien encourageante. Les confessions sportives font penser qu’ils sont les gens du people comme tous les autres, mais leurs actes nous imposent le contraire. Les capacités humaines sont bien illimitées !

Écrit par : Olivia - Generador De Nombres De Dominio | 01/05/2009

« Trop immature » c’est bien une déclaration mal fondée, surtout en prenant en considération le fait que ce n’est qu’un phénomène de la nature provisoire.

Écrit par : George - Name | 25/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu