Avertir le modérateur

09/08/2008

Le 08.08.08 est mort ! Vive le 08.08.08 !

0 jours, 23 heures et des poussières de minutes. Il y a deux soirs, en passant devant l’un des panneaux de compte à rebours du centre-ville, avec mes collègues Pierre et Stéphane arrivés de France pour couvrir les sports aux Jeux, c’est le choc. Tout d’un coup, je réalise que ça y est: j’avais débarqué à Shanghai en septembre 2005, 1048 jours avant les JO. Avec pour vieux rêve d’être journaliste en Chine, et si possible, d’être là pour les Jeux. Et on y est!

Hier soir, assise dans le Nid d’oiseau, alors que la cérémonie d’ouverture a débuté et que je commençais à liver pour 20minutes.fr, petit moment d’émotion, j’avoue. D’un côté, le grand souhait des Chinois de se montrer au monde s’est enfin réalisé, et je suis sincèrement heureuse: ils le méritent tellement! De l’autre, je ne suis pas ravie de l’image que leur gouvernement donne à montrer. On a vécu une sacrée année ici, où chaque événement aurait pu changer un peu le cours des choses, mais Pékin a à chaque fois habilement négocié les virages à son avantage, et moins à celui de la société chinoise - à part peut-être en ce qui concerne le séisme du Sichuan. Les JO, c’est le sport avant tout. Mais tout ce qui se passe avant les JO, il n’y a rien de plus politique. Les Chinois avaient d'ailleurs été les premiers à donner le la: Deng Xiaoping lui-même avait expliqué pourquoi il était important politiquement d’accueillir les Jeux sur le sol chinois.

Bien sûr, il ne fallait pas être naïf, et croire à toutes les promesses d’ouverture de 2001, mais le Tibet a agit en vrai révélateur sur la fermeture et l’autorité de cette nouvelle génération de leaders qui dirigent une Chine qui se modernise. Une frange du pouvoir réussit à maintenir plus d’1,3 milliards de Chinois sous sa coupe, et maintenant, après avoir vécu les choses sur le terrain, je sais que ses arguments sont souvent creux, sonnent souvent faux.

Le pire, c’est que tout ce qui s’est passé cette année, émeutes au Tibet, scandales de pollution et de censure à internet entre autres, ont été cautionnés en fanfare, et entérinés hier soir. Par le CIO en tête, et de nombreux pays du monde entier aussi. Ca n’aide pas les Chinois éduqués et ouverts à rester optimistes. Sans compter le plus inquiétant, quand la Chine réussit à imposer sa force à l’étranger directement. Comme avec ces centaines de forces spéciales chinoises pour accompagner le relais de la flamme – qui s’est donc transformé en mascarade… ou comme hier à Paris, avec l’interdiction de manifester autour de l’Ambassade de Chine émise par la préfecture de Paris.

C’est important car des moments qui catalyseront autant d’espoirs et d’enjeux, qui permettent de faire pression et plaider pour un développement plus harmonieux, ils n’y en aura plus de si gros, maintenant que la Chine est entrée à l’OMC et que le coup d’envoi des Jeux a été donné. Voilà, c’est ce que ce blog a tenté d’expliquer. Maintenant que les JO ont commencé, la route vers le 08.08.08 n’a plus lieu d’être. Mais avec l’équipe de 20 Minutes délocalisée à Pékin, nous vous proposons Un autre regard sur les Jeux.

Nous allons faire nos touristes, Pierre et Stéphane à propos de la Chine, puisque c’est leur premier séjour. Moi dans les coulisses des JO (ce sont mes premiers Jeux) ou de la Chine pendant les JO… car finalement, ce pays que je vous ai décrit dernièrement n’est pas tout à fait la Chine du temps des Jeux!

A très vite,
Caroline

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu