Avertir le modérateur

09/05/2008

La flamme éteinte en Chine!

Finalement, la partie chinoise du relais de la flamme olympique ne sera peut être pas si calme que cela ! Selon le quotidien Hongkongais South China Morning Post, la torche aurait été attaquée hier jeudi sur son parcours de Shenzhen. Des témoignages, recueillis par le journal, assurent que plusieurs personnes ont tenté de s’emparer d’elle, qu’ils ont dû être contrôlés par le service d’ordre, et que la flamme se serait même éteinte.

L’info a fui de quelques forums de discussion chinois, comme www.sina.com ou www.163.com, qui racontent que le relais a plusieurs fois été perturbé lorsqu’il est passé dans un quartier appelé « Ville des Chinois d’Outre-Mer ». La flamme aurait même été enfermée dans un véhicule quelques instants pour la protéger. Malgré des policiers postés tous les dix mètres, et une armada d’hommes en bleu, cinq hommes auraient réussi à franchir les barrières de sécurité et s'approcher du porteur de la torche. L'un d’entre eux aurait été bloqué au sol par un gardien de la flamme, les autres auraient été arrêtés par la police. Cela aurait échappé aux téléspectateurs chinois, car la télévision chinoise a stoppé la diffusion pour quelques secondes. Le site hongkonguais indépendant AsiaSentinel.com affirme également que deux hommes auraient réussi plus loin à éteindre la flamme, mais ces informations n’ont pu être confirmées. La version des médias officiels, c'est une foule "excitée" (sous entendu de joie) qui aurait accidentellement éteint la torche.

Shenzhen, c’est la ville-frontière, celle qui jouxte Hong-Kong, et une véritable ville-usine où de nombreux migrants travaillent dans des conditions particulièrement difficiles, en tous cas comparés à d’autres municipalités, comme celle de Shanghai. En tous cas, ce n’était que la troisième étape chinoise : la flamme, symbole de fierté pour Pékin et de reconnaissance de la Chine face au monde entier, doit traverser tout le pays d’ici au mois d’août pour mobiliser le patriotisme chinois – si besoin en était. Hier, le parcours de Shenzhen a été occulté de toute façon par l'arrivée de la flamme au sommet de l'Everest.

Sur l’île de Hainan, première véritable escale chinoise (c'est-à-dire après Hong-Kong et Macao), la flamme s’était éteinte d’elle-même il y a trois jours… devant les caméras. Mais la régie a immédiatement réagit et a tout de suite diffusé des plans de coupe de la foule qui criait « Zhonguo Jia You ! » (Allez la Chine !).

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu