Avertir le modérateur

22/05/2008

2008, année (olympique) maudite ?

« D’abord, on a eu la neige au nouvel an chinois, puis les incidents au Tibet, ensuite sur le parcours de la flamme, l’accident de train dans le Shandong, l’épidémie d’EV 71 et maintenant le tremblement de terre, résumait ce jeune Chinois qui se fait appeler Nick, le lendemain du séisme. Franchement, la Chine n’a pas de chance ! » Cette série de catastrophes, naturelles ou non, voilà ce qui occupe un grand nombre de conversations depuis une semaine ici en Chine, où les superstitions vont bon train malgré la volonté du régime communiste de les éradiquer.
Sur les forums de discussion et dans les blogs, on blâme l’année du Rat, qui a débuté le 7 février dernier. On savait qu’elle serait difficile pour les natifs du signe du cheval – ce qui est le cas des deux leaders chinois, le président Hu Jintao et le premier ministre Wen Jiabao étant tous les deux nés en 1942. Mais on ne s’arrête pas à ces simples considérations astrologiques.
De nombreux internautes font de savants calculs pour repérer le chiffre huit à tout prix dans les dates auxquelles sont survenues ces événements. « La neige le 25 janvier, 2+5+1=8, le Tibet le 14 mars, 1+4+3=8, le séisme le 12 mai, 1+2+5=8 », égrène « mdqnmh » sur un site de discussion. Le chiffre huit, qui est normalement signe de prospérité et de chance en Chine, prend désormais une allure négative et plutôt sinistre. Or pas de chance : le programme est arrêté pour le coup d’envoi des JO, le 8 août prochain à 20 heures 08.
Certains internautes, comme « Licf », n’ont pas peur de friser le délire, lorsqu’ils remarquent des coïncidences troublantes avec les cinq mascottes des Jeux. « Une des mascottes représente une figure classique de cerfs-volants, et quelque chose se passe dans le Shandong [un haut lieu de la fabrication de cerfs-volants, ndlr] ; une autre représente une antilope tibétaine, et quelque chose se passe au Tibet ; une troisième représente la flamme, et quelque chose s’est passé autour de la torche ; une quatrième un panda, et quelque chose s’est passé au Sichuan [plusieurs réserves de pandas se trouvent dans la région du séisme, ce qui fait de l’animal noir et blanc un symbole de la région dévastée par le séisme, ndlr]. La cinquième a un poisson sur la tête… qu’est-ce que cela signifie ? Un pays (enfin) sous l’abondance ?... »
Plus sérieusement, dans l’histoire chinoise, les catastrophes naturelles ont annoncé les fins de dynasties. « Des séismes, des chutes de météorites… les successions de catastrophes signifiaient la perte du mandat du Ciel pour l’Empereur, ça arrive à chaque fin de dynastie, confirme le sinologue Jean-Philippe Béja, chercheur au CNRS, basé au Centre d’études français de la Chine contemporaine (CEFC). Et c’est une idée très ancrée parmi les mentalités en Chine. »
S’il y a tout de même peu de chance actuellement que la rue se retourne contre Pékin, le chercheur note tout de même que les laobaixing, les Chinois moyens, commencent à se demander si tout ce qui est entrepris n’a pas un effet inverse, avec fatalement en toile de fond, les Jeux du mois d’août. « On voit aussi que le gouvernement chinois est inquiet, note-t-il. Cela expliquerait en partie pourquoi il a réagi si vite et avec autant de transparence sur le tremblement de terre, car finalement, c’est assez nouveau. » Croyances populaires ou pas, Pékin a d’ores et déjà annoncé que la Chine renforçait sa sécurité dans la capitale cet été, et contrôle très étroitement les frontières… pour limiter les catastrophes venant d'ailleurs.

Arcs-en-ciel Les rumeurs les plus folles courent aussi sur internet à propos de l’avant-séisme. Après les fuites de grenouilles, ce sont les arcs-en-ciel qui affolent les internautes… le 12 mai 2008, à quelques centaines de kilomètres de l'épicentre du séisme, plusieurs témoins disent avoir observé des nuages colorés comme des arcs-en-ciel, 30 minutes avant la catastrophe. Aucune explication scientifique n’a, pour l’instant, été avancée, mais certains affirment qu’il s’agit d'un phénomène régulièrement observé avant les séismes. Ca a en tous cas inspiré les utilisateurs de MSN ici : en marque de soutien avec les habitants du Sichuan, ils ont ajouté un petit arc-en-ciel à côté de leur nom (à la place des « Love China » du mois dernier…)
 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu