Avertir le modérateur

18/07/2008

La campagne dont personne ne veut parler

895961114.jpg

 

C’est la campagne qui aurait pu remettre de l’huile sur le feu des relations franco-chinoises. Trois affiches d’épreuves sportives détournées, où des athlètes sont torturés par des policiers chinois, avec pour slogan « Après les JO, le combat des droits de l’homme doit continuer »…. C’est une campagne qui avait été créée pour Amnesty International par l’agence TWBA. Mais qui n’a finalement pas été diffusée. « Le résultat ne correspondait pas aux messages que l'on essaye d'associer à notre campagne pour les JO », a déclaré récemment Josefina Salomon, porte-parole d'Amnesty, précisant qu’ils cherchaient à conférer un message « plus positif ». Pourtant l’ONG a tout de même autorisé la boîte de pub de faire concourir cette campagne à un concours professionnel, la rendant de facto publique.

C’est le Global Times qui sort l’information en Chine cette semaine. L’affaire met dans l’embarras l’agence américaine, qui doit notamment renouveler un de ses contrats avec Visa, l’un des principaux sponsors des Jeux. La campagne a été créée par l’antenne parisienne de TWBA, le siège s’empresse de pointer du doigt « une personne qui a agit seule et sans concertation ».

Les menaces de boycotts resurgissent immédiatement, mais cette fois-ci, peu étonnamment, sont assez vite contenues. L’information n’est pas reprise par les médias officiels (entendre, elle est bloquée par le département de la propagande). On est à trois semaines des Jeux, Nicolas Sarkozy vient de confirmer sa venue aux Jeux, et la police de la toile a certainement reçu l’ordre de bloquer le maximum de vagues. Reste que quand on tombe sur des blogs passés entre les mailles du filet, les Français en prennent encore une fois pour leur grade. « Comment les Français font-ils pour faire ces bourdes idiotes à des moments critiques ? Du président français au maire de Paris (…). Ils ne sont vraiment que stupides… en plus d’être romantiques ! » [romantiques, langman, c’est le qualificatif associé d’habitude aux Français par les Chinois, ndlr] 

Mais ces blogs sont aussi parfois révélateurs de l’idée de la liberté que se font les jeunes Chinois. « S’ils étaient intelligents, les hommes d’affaires français changeraient de président, affirme ce blog. (...) Comment une telle campagne peut-elle être créée sans l’aval des dirigeants politiques ? » Caroline Dijkhuis

          
1105297518.jpg
 
1803107944.jpg
 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu